◄ Fascicule 23
Partie 1 ▲
Fascicule 25 ►
Fascicule 24

Personnalités Supérieures de l’Esprit Infini

SUR Uversa, nous classons toutes les personnalités et entités du Créateur Conjoint en trois grandes divisions : les Personnalités Supérieures de l’Esprit Infini, les Armées de Messagers de l’Espace et les Esprits Tutélaires du Temps, ces êtres spirituels qui s’occupent d’enseigner et d’apporter leur ministère aux créatures volitives du plan ascendant de progression des mortels.

24:0.2

Les Personnalités Supérieures de l’Esprit Infini qui se trouvent mentionnées dans ces exposés opèrent dans tout le grand univers en sept divisions :

24:0.3

1. Les Messagers Solitaires.

24:0.4

2. Les Superviseurs des Circuits Universels.

24:0.5

3. Les Directeurs du Recensement.

24:0.6

4. Les Aides Personnels de l’Esprit Infini.

24:0.7

5. Les Inspecteurs Associés.

24:0.8

6. Les Sentinelles Affectées.

24:0.9

7. Les Guides de Diplômés.

24:0.10

Les Messagers Solitaires, les Superviseurs des Circuits, les Directeurs du Recensement et les Aides Personnels sont caractérisés par la possession d’immenses facultés d’antigravité. Les Messagers Solitaires n’ont pas de quartier général connu. Ils circulent dans l’univers des univers. Les Superviseurs des Circuits Universels et les Directeurs du Recensement maintiennent des quartiers généraux dans les capitales des Superunivers. Les Aides Personnels de l’Esprit Infini sont stationnés sur l’Ile centrale de Lumière. Les Inspecteurs Associés et les Sentinelles Affectées sont respectivement stationnés dans les capitales des univers locaux et dans celles des systèmes qui les composent. Les Guides de Diplômés résident dans l’univers de Havona et opèrent sur tout son milliard de mondes. La plupart de ces personnalités supérieures ont des postes dans les univers locaux, mais elles ne sont pas organiquement attachées à l’administration des royaumes évolutionnaires.

24:0.11

Parmi les sept classes composant ce groupe, seuls les Messagers Solitaires, et peut-être les Aides Personnels, parcourent l’univers des univers. En allant du Paradis vers l’extérieur, on rencontre des Messagers Solitaires depuis les circuits de Havona jusqu’aux capitales des superunivers et, à partir de là, dans les secteurs et les univers locaux avec leurs subdivisions, et même jusque sur les mondes habités. Bien que les Messagers Solitaires fassent partie des Personnalités Supérieures de l’Esprit Infini, leur origine, leur nature et leur service ont été analysés dans le fascicule précédent.

1. les Superviseurs des Circuits Universels

24:1.1

Les vastes courants de puissance spatiale et les circuits d’énergie spirituelle peuvent donner l’impression d’opérer automatiquement ; ils peuvent paraitre fonctionner sans entraves, mais tel n’est pas le cas. Tous ces prodigieux systèmes d’énergie sont sous contrôle ; ils sont soumis à une supervision intelligente. Les Superviseurs des Circuits Universels s’occupent non pas des domaines de l’énergie purement physique ou matérielle – domaine des Directeurs de Pouvoir d’Univers – mais des circuits d’énergie relativement spirituelle et des circuits modifiés qui sont essentiels pour entretenir à la fois les êtres spirituels hautement développés et les types morontiels ou transitionnels de créatures intelligentes. Les superviseurs ne donnent pas origine à des circuits d’énergie et de superessence de divinité, mais en général, ils ont à faire avec tous les circuits spirituels supérieurs du temps et de l’éternité, et avec tous les circuits spirituels relatifs touchant à l’administration des parties composantes du grand univers. Ils dirigent et manipulent tous ces circuits d’énergie spirituelle en dehors de l’Ile du Paradis.

24:1.2

Les Superviseurs des Circuits Universels sont la création exclusive de l’Esprit Infini et agissent uniquement comme agents de l’Acteur Conjoint. Ils sont personnalisés pour le service dans les quatre ordres suivants :

24:1.3

1. Les superviseurs suprêmes des circuits.

24:1.4

2. Les superviseurs associés des circuits.

24:1.5

3. Les superviseurs secondaires des circuits.

24:1.6

4. Les superviseurs tertiaires des circuits.

24:1.7

Le nombre des superviseurs suprêmes de Havona et des superviseurs associés des sept superunivers est au complet. Nulle personne de ces ordres n’est plus créée. Les superviseurs suprêmes sont au nombre de sept et stationnés sur les mondes-pilotes des sept circuits de Havona. Les circuits des sept superunivers sont confiés aux soins d’un merveilleux groupe de sept superviseurs associés qui maintiennent des quartiers généraux sur les sept sphères paradisiaques de l’Esprit Infini, les mondes des Sept Agents Exécutifs Suprêmes. De là, ils supervisent et dirigent les circuits des superunivers de l’espace.

24:1.8

Sur ces sept sphères paradisiaques de l’Esprit, les sept superviseurs associés des circuits et le premier ordre des Centres Suprêmes de Pouvoir effectuent une liaison qui, sous la direction des Agents Exécutifs Suprêmes, se traduit par la coordination subparadisiaque de tous les circuits matériels et spirituels qui sont distribués aux sept superunivers.

24:1.9

Sur les mondes-sièges de chacun des superunivers, sont stationnés les superviseurs secondaires pour les univers locaux du temps et de l’espace. Les secteurs majeurs et mineurs sont des divisions administratives des supergouvernements, mais ne prennent pas part à cette supervision de l’énergie spirituelle. Je ne sais pas combien il y a de superviseurs secondaires des circuits dans le grand univers, mais sur Uversa il y en a 84 691. Des superviseurs secondaires sont constamment crées ; de temps en temps, ils apparaissent en groupes de soixante-dix sur les mondes des Agents Exécutifs Suprêmes. Nous en obtenons sur requête lorsque nous prenons des dispositions pour établir des circuits séparés d’énergie d’esprit et de pouvoir de liaison destinés aux univers nouveaux qui évoluent sous notre juridiction.

24:1.10

Un superviseur tertiaire des circuits opère sur le monde-siège de chaque univers local. À l’instar des superviseurs secondaires, cet ordre est en continuelle création. Ils sont créés en groupes de sept-cents et affectés aux univers locaux par les Anciens des Jours.

24:1.11

Les superviseurs des circuits sont créés pour leurs tâches spécifiques et servent éternellement dans les groupes auxquels ils ont été originellement affectés. Ils ne sont pas mutés dans leur service et, en conséquence, ils étudient pendant des âges les problèmes rencontrés dans les royaumes de leur affectation originelle. Par exemple, le superviseur de circuit tertiaire n° 572842 a opéré sur Salvington depuis le début de la conception de votre univers local et il est membre de l’état-major personnel de Micaël de Nébadon.

24:1.12

Aussi bien dans les univers locaux que dans les univers supérieurs, les superviseurs des circuits dirigent tout ce qui concerne le choix des circuits à employer pour la transmission de tous les messages spirituels et le transit de toutes les personnalités. Dans leur travail de supervision des circuits, ces êtres efficaces utilisent tous les dispositifs, les forces et les personnalités de l’univers des univers. Ils emploient les « hautes personnalités non-révélées du contrôle des circuits » et ils sont expertement aidés par de nombreux états-majors composés de personnalités de l’Esprit Infini. Ce sont eux qui isoleraient un monde évolutionnaire si son Prince Planétaire se rebellait contre le Père Universel et son Fils vice-gérant. Ils sont capables d’exclure n’importe quel monde de certains circuits universels d’ordre spirituel supérieur, mais ils ne peuvent pas annuler les courants matériels des directeurs de pouvoir.

24:1.13

Les Superviseurs des Circuits Universels ont vis-à-vis des circuits d’esprit une relation quelque peu semblable à celle des Directeurs de Pouvoir d’Univers vis-à-vis des circuits matériels. Ces deux ordres sont complémentaires et assurent ensemble la surveillance de tous les circuits spirituels et matériels que des créatures peuvent contrôler et manipuler.

24:1.14

Les superviseurs des circuits exercent une certaine surveillance sur les circuits mentaux associés à l’esprit ; de même, les directeurs de pouvoir ont une certaine juridiction sur les phases du mental associées à l’énergie physique – le mental machinal. En général, les fonctions de chaque ordre sont accrues par leur liaison avec l’autre ordre, mais les circuits de mental pur ne sont pas sujets à la supervision d’aucun des deux. Les deux ordres ne sont pas non plus coordonnés ; dans leurs multiples travaux, les Superviseurs des Circuits Universels sont soumis aux Sept Directeurs Suprêmes de Pouvoir et à leurs subordonnés.

24:1.15

Bien qu’à l’intérieur de leurs ordres respectifs les superviseurs des circuits soient entièrement semblables, ils sont tous des individus distincts. Ce sont des êtres vraiment personnels, mais ils possèdent un type de personnalité autre-que-conféré-par-le-Père, type que l’on ne rencontre chez aucune autre espèce de créature dans toute l’existence universelle.

24:1.16

Vous les reconnaitrez et les connaitrez au cours de votre voyage vers intérieur en direction du Paradis, mais vous n’aurez pas de relations personnelles avec eux. Ils sont superviseurs de circuits et s’occupent strictement et efficacement de leur besogne. Ils traitent uniquement avec les personnalités et entités qui surveillent les activités concernant les circuits sujets à leur supervision.

2. Les Directeurs du Recensement

24:2.1

Bien que le mental cosmique de l’Intelligence Universelle connaisse la présence et le lieu de séjour de toutes les créatures pensantes, il existe dans l’univers des univers une méthode opératoire indépendante pour recenser toutes les créatures volitives.

24:2.2

Les Directeurs du Recensement sont une création spéciale et complète de l’Esprit Infini et leur nombre nous est inconnu. Ils sont créés avec la faculté de maintenir un synchronisme parfait avec la technique de réflectivité des superunivers et en même temps, ils sont personnellement sensibles et réceptifs à la volonté intelligente. Par une technique non entièrement comprise, ces directeurs sont immédiatement conscients de la naissance d’une volonté dans n’importe quelle partie du grand univers. Ils sont donc toujours compétents pour nous indiquer le nombre, la nature et l’emplacement de toutes les créatures volitives dans toutes les parties de la création centrale et des sept superunivers. Mais ils n’opèrent pas au Paradis. Là, il n’y a pas besoin d’eux. Au Paradis, la connaissance est inhérente ; les Déités connaissent toutes choses.

24:2.3

Sept Directeurs du Recensement opèrent dans Havona, un sur le monde-pilote de chacun des circuits havoniens. Excepté ces sept et les réserves de leur ordre sur les mondes paradisiaques de l’Esprit, tous les Directeurs du Recensement opèrent sous la juridiction des Anciens des Jours.

24:2.4

Un Directeur du Recensement préside au siège de chaque superunivers et, sous le commandement de ce directeur général, il y a des milliers et des milliers de directeurs, un dans la capitale de chaque univers local. Toutes les personnalités de cet ordre sont égales, sauf celles des mondes-pilotes de Havona et les sept chefs superuniversels.

24:2.5

Dans le septième superunivers, il y a cent-mille Directeurs du Recensement, et ce nombre est entièrement composé de ceux qui sont assignables aux univers locaux. Il ne comprend pas l’état-major personnel d’Usatia, le chef superuniversel des directeurs du recensement d’Orvonton. Comme les autres chefs superuniversels, Usatia n’est pas directement synchronisé avec l’enregistrement de la volonté intelligente. Il est exclusivement à l’unisson de ses subordonnés stationnés dans les univers d’Orvonton. Il agit donc comme une magnifique personnalité totalisatrice pour leurs rapports arrivant des capitales des créations locales.

24:2.6

De temps à autre, les archivistes officiels d’Uversa inscrivent dans leurs annales la situation du superunivers telle qu’elle ressort des enregistrements sur et dans la personnalité d’Usatia. Ces données du recensement sont propres au superunivers ; ces rapports ne sont transmis ni à Havona ni au Paradis.

24:2.7

Les Directeurs du Recensement s’occupent des êtres humains – et des autres créatures volitives – uniquement pour enregistrer le fait que la volonté fonctionne. Ils ne s’occupent pas de l’histoire de votre vie et de vos agissements ; en aucun sens ils ne sont des personnalités faisant des rapports. Le Directeur du Recensement de Nébadon, numéro 81412 d’Orvonton, stationné présentement sur Salvington, est à cet instant même personnellement conscient de votre présence vivante ici sur Urantia ; il fournira aux archives la confirmation de votre mort au moment où vous cesserez de fonctionner comme créature douée de volonté.

24:2.8

Les Directeurs du Recensement enregistrent l’existence d’une nouvelle créature volitive dès qu’elle accomplit son premier acte de volonté ; ils indiquent la mort d’une créature volitive lorsqu’a lieu son dernier acte de volonté. L’émergence partielle de la volonté observée dans les réactions de certains animaux supérieurs ne rentre pas dans le domaine des Directeurs du Recensement. Ils ne tiennent compte de rien d’autre que des créatures volitives authentiques et ils ne sont sensibles à rien d’autre qu’à la fonction de volition. Quant à la manière exacte dont ils enregistrent le fonctionnement de la volonté, nous ne la connaissons pas.

24:2.9

Ces êtres ont toujours été et seront toujours des Directeurs du Recensement. Ils seraient relativement inutiles dans toute autre division du travail universel ; mais ils sont infaillibles dans leur fonction ; jamais ils ne font défaut ni ne falsifient. Et, malgré leurs merveilleux pouvoirs et leurs incroyables prérogatives, ils sont des personnes ; ils ont une présence spirituelle et une forme reconnaissables.

3. Les Aides Personnels de l’Esprit Infini

24:3.1

Nous n’avons aucune connaissance authentique de l’époque où les Aides Personnels ont été créés ni de la manière dont il l’ont été. Leur nombre doit être légion, mais il ne figure pas dans les archives d’Uversa. Selon des déductions prudentes basées sur ce que nous savons de leur travail, je m’aventure à estimer que ce nombre atteint un chiffre élevé de billions. Nous sommes d’avis que l’Esprit Infini n’est pas limité par des considérations de nombre pour créer ces Aides Personnels.

24:3.2

Les Aides Personnels de l’Esprit Infini existent exclusivement pour assister la présence paradisiaque de la Troisième Personne de la Déité. Bien qu’attachés directement à l’Esprit Infini et résidant au Paradis, ils circulent ça et là comme des éclairs jusqu’aux extrémités de la création. Dans toute l’étendue des circuits du Créateur Conjoint, ces Aides Personnels peuvent apparaitre dans le but d’exécuter les ordres de l’Esprit Infini. Ils traversent l’espace de manière très semblable à celle des Messagers Solitaires, mais ils ne sont pas des personnes au sens où le sont les messagers.

24:3.3

Les Aides Personnels sont tous égaux et identiques ; ils ne font montre d’aucune différenciation d’individualité. Bien que l’Acteur Conjoint les regarde comme de vraies personnalités, il est difficile pour d’autres de les considérer comme de vraies personnes ; ils ne manifestent pas de présence spirituelle aux autres êtres spirituels. Les êtres originaires du Paradis sont toujours conscients de la proximité de ces Aides, mais nous ne reconnaissons pas la présence d’une personnalité. L’absence d’une telle forme de présence les rend indubitablement d’autant mieux utilisables par la Troisième Personne de la Déité.

24:3.4

Parmi tous les ordres révélés d’êtres spirituels prenant origine dans l’Esprit Infini, les Aides Personnels sont à peu près les seuls que vous ne rencontrerez pas au cours de votre ascension intérieure vers le Paradis.

4. Ies Inspecteurs Associés

24:4.1

Les Sept Agents Exécutifs Suprêmes sur les sept sphères paradisiaques de l’Esprit Infini agissent collectivement comme conseil administratif des superdirecteurs des sept superunivers. Les Inspecteurs Associés incorporent sous forme personnelle l’autorité des Agents Exécutifs Suprêmes auprès des univers locaux du temps et de l’espace. Ces observateurs supérieurs des affaires des créations locales sont les descendants conjoints de l’Esprit Infini et des Sept Maitres Esprits du Paradis. À cette époque voisine de l’éternité, sept-cent-mille d’entre eux furent personnalisés et leur corps de réserve habite le Paradis.

24:4.2

Les Inspecteurs Associés travaillent sous la supervision directe des Sept Agents Exécutifs Suprêmes et sont leurs puissants représentants personnels auprès des univers locaux du temps et de l’espace. Un inspecteur est stationné sur la sphère-siège de chaque création locale et il est étroitement associé à l’Union des Jours qui y réside.

24:4.3

Les Inspecteurs Associés ne reçoivent de rapports et de recommandations que de leurs subordonnés, les Sentinelles Affectées stationnées sur les capitales des systèmes locaux de mondes habités. Eux-mêmes ne font de rapports qu’à leur supérieur immédiat, l’Agent Exécutif Suprême du superunivers intéressé.

5. Les Sentinelles Affectées

24:5.1

Les Sentinelles Affectées sont des personnalités coordonnatrices et des agents représentatifs de liaison des Sept Agents Exécutifs Suprêmes. Elles furent personnalisées au Paradis par l’Esprit Infini et furent créées pour les buts spécifiques de leur affectation. Leur nombre est stationnaire et il y en a exactement sept-milliards en existence.

24:5.2

De même qu’un Inspecteur Associé représente les Sept Agents Exécutifs Suprêmes auprès d’un univers local tout entier, de même dans chacun des dix-mille systèmes de cette création locale, il y a une Sentinelle Affectée agissant comme représentant direct du lointain et suprême conseil de supercontrôle pour les affaires de l’ensemble des sept superunivers. Les sentinelles de service dans les gouvernements des systèmes locaux d’Orvonton agissent sous l’autorité directe de l’Agent Exécutif Suprême Numéro Sept, le coordonnateur du septième superunivers. Mais, dans leur organisation administrative, toutes les sentinelles commissionnées dans un univers local sont subordonnées à l’Inspecteur Associé stationné au siège de cet univers.

24:5.3

À l’intérieur d’une création locale, les Sentinelles Affectées servent par roulement ; elles sont transférées de système en système. On les change habituellement de poste à chaque millénaire du temps de l’univers local. Elles figurent parmi les personnalités de rang le plus élevé stationnées sur la capitale d’un système, mais elles ne participent jamais aux délibérations concernant les affaires du système. Dans les systèmes locaux, elles servent de plein droit comme chefs des vingt-quatre administrateurs venant des mondes évolutionnaires, mais autrement les mortels ascendants ont peu de contacts avec elles. Les sentinelles sont à peu près exclusivement occupées à maintenir l’Inspecteur Associé de leur univers pleinement informé de toutes les questions concernant le bien-être et l’état des systèmes de leur affectation.

24:5.4

Les Sentinelles Affectées et les Inspecteurs Associés ne rendent pas compte aux Agents Exécutifs Suprêmes par le siège d’un superunivers. Ils ne sont responsables qu’envers l’Agent Exécutif Suprême du superunivers intéressé ; leurs activités sont distinctes de l’administration des Anciens des Jours.

24:5.5

Les Agents Exécutifs Suprêmes, les Inspecteurs Associés et les Sentinelles Affectées, ainsi que les omniaphins et une foule de personnalités non-révélées, constituent un système efficace, direct, centralisé, mais très vaste, de coordination consultative et administrative pour tout le grand univers des choses et des êtres.

6. Les Guides de Diplômés

24:6.1

Les Guides de Diplômés, en tant que groupe, prennent en charge et dirigent l’université de hautes études d’instruction technique et d’éducation spirituelle qui est si essentielle pour que les mortels atteignent le but des âges : Dieu, du repos et ensuite une éternité de service rendu parfait. Ces êtres hautement personnels tirent leur nom de la nature et du motif de leur travail. Ils se consacrent exclusivement à la tâche de guider les mortels diplômés des superunivers du temps dans le cours d’instruction et de formation de Havona, qui sert à préparer les pèlerins ascendants à l’admission au Paradis et au Corps de la Finalité.

24:6.2

Il ne m’est pas interdit d’entreprendre de vous raconter le travail de ces Guides de Diplômés, mais il est tellement ultraspirituel que je désespère de décrire convenablement au mental matériel un concept des multiples activités de ces guides. Sur les mondes des maisons, lorsque votre champ de vision sera plus étendu et que vous serez libérés des entraves des comparaisons matérielles, vous pourrez commencer à comprendre la signification des réalités que « l’œil ne saurait voir ni l’oreille entendre et qui n’ont jamais été conçues par le mental humain », et même les choses que « Dieu a préparées pour ceux qui aiment de telles vérités éternelles ». Vous ne serez pas toujours limités comme maintenant dans l’étendue de votre vision et dans votre compréhension spirituelle.

24:6.3

Les Guides de Diplômés s’occupent de piloter les pèlerins du temps à travers les sept circuits des mondes de Havona. Le guide qui vous accueillera à votre arrivée sur le monde récepteur du circuit extérieur de Havona restera avec vous pendant toute votre carrière sur les circuits célestes. Vous vous associerez avec d’innombrables personnalités durant votre séjour sur un milliard de mondes, mais votre Guide de Diplômés vous suivra jusqu’au bout de votre progression havonienne et sera témoin de votre entrée dans l’assoupissement final du temps, dans le sommeil du transit d’éternité vers le but du Paradis. Quand vous vous y réveillerez, vous serez salué par le Compagnon du Paradis chargé de vous accueillir et peut-être de rester avec vous jusqu’à ce que vous soyez initié comme membre du Corps des Mortels de la Finalité.

24:6.4

Les Guides de Diplômés sont en tel nombre que cela dépasse l’entendement humain, et il en surgit constamment. Leur origine a quelque chose de mystérieux. Ils n’ont pas existé de toute éternité ; ils apparaissent mystérieusement quand le besoin s’en fait sentir. Dans aucun des royaumes de l’univers central il n’est fait mention d’un Guide de Diplômés avant l’époque très lointaine où le premier pèlerin mortel de tous les temps atteignit la ceinture extérieure de la création centrale. À l’instant où il arriva sur le monde-pilote du circuit extérieur, il y fut accueilli amicalement par Malvorian, le premier des Guides de Diplômés, qui est maintenant chef de leur conseil suprême et directeur de leur vaste organisation pédagogique.

24:6.5

Dans les annales paradisiaques de Havona, à la section dénommée « Guides de Diplômés », on trouve l’inscription liminaire suivante :

24:6.6

« Et Malvorian, le premier de cet ordre, accueillit et instruisit le pèlerin découvreur de Havona et le conduisit depuis les circuits extérieurs d’expérience initiale, pas à pas et circuit par circuit, jusqu’à ce qu’il se tînt en présence de la Source et Destinée de toute personnalité, après quoi il traversa le seuil de l’éternité conduisant au Paradis ».

24:6.7

À cette époque fort lointaine, j’étais attaché au service des Anciens des Jours sur Uversa, et nous nous réjouîmes tous à l’assurance qu’en fin de compte des pèlerins de notre superunivers atteindraient Havona. Durant des âges, on nous avait enseigné que des créatures évolutionnaires de l’espace atteindraient le Paradis, et le plus grand frisson de joie de tous les temps parcourut les cours célestes lorsque le premier pèlerin arriva effectivement.

24:6.8

Le nom de ce pèlerin qui découvrit Havona est Grandfanda. Il venait de la planète 341 du système 84 dans la constellation 62 de l’univers local 1 131 situé dans le superunivers numéro 1. Son arrivée fut le signal d’établissement du service de télédiffusion de l’univers des univers. Jusque-là ne fonctionnaient que les télédiffusions des superunivers et des univers locaux, mais l’annonce de l’arrivée de Grandfanda aux portes de Havona marqua l’inauguration des « rapports spatiaux de gloire », ainsi nommés parce que la première émission universelle annonça l’arrivée à Havona du premier être évolutionnaire ayant pénétré le but de l’existence ascendante.

24:6.9

Les Guides de Diplômés ne quittent jamais les mondes de Havona ; ils sont consacrés au service des pèlerins diplômés du temps et de l’espace. Un jour, vous rencontrerez ces nobles êtres face à face, si vous ne rejetez pas le plan certain et parfaitement préparé pour assurer votre survie et votre ascension.

7. Origine des Guides de Diplômés

24:7.1

Bien que l’évolution ne soit pas la règle de l’univers central, nous croyons que les Guides de Diplômés sont les membres devenus parfaits ou les plus expérimentés d’un autre ordre de créatures de l’univers central, les Servites de Havona. Les Guides de Diplômés font preuve d’une sympathie tellement large et d’une telle capacité de comprendre les créatures ascendantes que nous sommes convaincus qu’ils ont acquis cette culture en servant effectivement dans les royaumes superuniversels comme Servites de Havona de ministère universel. Si ce point de vue n’est pas exact, alors comment pourrions-nous expliquer la disparition continuelle des servites les plus anciens et les plus expérimentés ?

24:7.2

Un servite va être longtemps absent de Havona avec une affectation dans un superunivers, après avoir été chargé précédemment de nombreuses missions semblables ; il va rentrer à son foyer, recevoir le privilège du « contact personnel » avec la Brillance Centrale du Paradis, être embrassé par les Personnes Lumineuses et disparaitre du champ de reconnaissance de ses compagnons spirituels pour ne jamais reparaitre parmi ses semblables.

24:7.3

Au retour d’un service superuniversel, un Servite de Havona peut bénéficier de nombreux embrassements divins et en émerger simplement comme servite exalté. Le fait de recevoir l’étreinte lumineuse ne signifie pas nécessairement que le servite doive être transformé en Guide de Diplômés, mais près du quart de ceux qui aboutissent à l’embrassement divin ne retournent jamais au service des royaumes.

24:7.4

On trouve dans les archives supérieures une succession d’inscriptions telles que celle-ci :

24:7.5

« Et le servite n° 842 842 682 846 782 de Havona, nommé Sudna, revint du service des superunivers, fut reçu au Paradis, connut le Père, entra dans l’embrassement divin et n’existe pas. »

24:7.6

Lorsqu’une telle inscription apparait dans les archives, la carrière du servite est close. Mais juste trois moments après (un peu moins de trois jours de votre temps) un Guide de Diplômés nouveau-né apparait « spontanément » sur le circuit extérieur de l’univers de Havona. Et le nombre des Guides de Diplômés, compte tenu d’une petite différence certainement due à ceux qui transitent, égale exactement le nombre des servites disparus.

24:7.7

Une raison supplémentaire permet de supposer que les Guides de Diplômés sont des Servites de Havona évolués ; c’est la tendance infaillible de ces guides et de leurs servites associés à former des attachements aussi extraordinaires. La manière dont ces ordres d’êtres présumés séparés se comprennent et sympathisent les uns avec les autres est totalement inexplicable. Il est réconfortant et inspirant d’être témoin de leur dévotion mutuelle.

24:7.8

Les Sept Maitres Esprits et les Sept Directeurs Suprêmes de Pouvoir associés sont respectivement les dépositaires personnels du potentiel de mental et du potentiel de pouvoir de l’Être Suprême, dont il ne se sert pas encore personnellement. Et, lorsque ces associés paradisiaques collaborent pour créer les Servites de Havona, ces derniers sont impliqués par inhérence dans certaines phases de Suprématie. Les Servites de Havona sont donc un reflet actuel dans le parfait univers central de certains potentiels évolutionnaires des domaines du temps et de l’espace, et tout cela est révélé lorsqu’un servite subit sa transformation et sa re-création. Nous croyons que cette transformation a lieu en réponse à la volonté de l’Esprit Infini, agissant indubitablement pour le compte du Suprême. Les Guides de Diplômés ne sont pas créés par l’Être Suprême, mais nous conjecturons tous que la Déité expérientielle est intéressée de quelque manière aux opérations qui amènent ces êtres à l’existence.

24:7.9

L’univers de Havona que traversent maintenant les mortels ascendants, diffère sous bien des rapports de l’univers central tel qu’il existait avant l’époque de Grandfanda. L’arrivée d’ascendeurs mortels sur les circuits de Havona a inauguré des changements radicaux dans l’organisation de la création centrale et divine. Ces changements furent sans aucun doute instaurés par l’Être Suprême – le Dieu des créatures évolutionnaires – en réponse à l’arrivée du premier de ses enfants expérientiels des sept superunivers. L’apparition des Guides de Diplômés ainsi que la création des supernaphins tertiaires dénotent ces accomplissements de Dieu le Suprême.

24:7.10

[Présenté par un Conseiller Divin d’Uversa.]


◄ Fascicule 23
Haut
Fascicule 25 ►
Le Livre d’Urantia

Traduction française © Fondation Urantia. Tous droits réservés.