◄ Fascicule 12
Partie 1 ▲
Fascicule 14 ►
Fascicule 13

Les sphères sacrées du Paradis

ENTRE l’Ile centrale du Paradis et le plus central des circuits planétaires de Havona s’intercalent dans l’espace trois circuits mineurs de sphères spéciales. Le circuit intérieur est composé des sept sphères secrètes du Père Universel ; le deuxième groupe est formé par les sept mondes lumineux du Fils Éternel, et à l’extérieur il y a les sept immenses sphères de l’Esprit Infini, les mondes constituant le siège administratif des Sept Maitres Esprits.

13:0.2

Ces trois circuits de sept mondes du Père, du Fils et de l’Esprit sont des sphères de splendeur insurpassable et de gloire inimaginable. Même les matériaux de leur construction matérielle ou physique sont d’un ordre qui ne vous est pas révélé. Les matériaux de chaque circuit sont divers et chaque monde de chaque circuit est différent, à l’exception des sept mondes du Fils qui ont tous la même constitution physique. Ces vingt-et-un mondes sont tous d’énormes sphères et chaque groupe de sept est éternisé différemment. Autant que nous le sachions, ils ont toujours existé ; comme le Paradis, ils sont éternels. Il n’y a ni archives ni traditions sur leur origine.

13:0.3

Les sept sphères secrètes du Père Universel circulant autour du Paradis, à proximité étroite de l’Ile éternelle, reflètent puissamment la luminosité spirituelle de l’éclat central des Déités éternelles ; elles répandent cette lumière de gloire divine sur tout le Paradis et même sur les sept circuits de Havona.

13:0.4

C’est sur les sept mondes sacrés du Fils Éternel que les énergies impersonnelles de luminosité spirituelle paraissent prendre origine. Nul être personnel ne peut séjourner sur aucun de ces sept brillants royaumes. Ils illuminent de gloire spirituelle tout le Paradis et Havona, et dirigent de la pure luminosité d’esprit vers les sept superunivers. Ces brillantes sphères du deuxième circuit émettent également leur lumière (lumière sans chaleur) vers le Paradis et vers le milliard de mondes des sept circuits de l’univers central.

13:0.5

Les sept mondes de l’Esprit Infini sont occupés par les Sept Maitres Esprits qui président aux destinées des sept superunivers et transmettent l’illumination spirituelle de la Troisième Personne de la Déité à ces créations du temps et de l’espace. Havona tout entier, mais non l’Ile du Paradis, baigne dans ces influences spiritualisantes.

13:0.6

Bien que les mondes du Père soient des sphères de statut ultime pour tous ceux qui ont été dotés de personnalité par le Père, telle n’est pas leur fonction exclusive. Beaucoup d’êtres et d’entités autres-que-personnels séjournent sur ces mondes. Chaque monde du circuit du Père et du circuit de l’Esprit abrite un type distinct d’habitants permanents. Mais nous croyons que les mondes du Fils sont habités par des types uniformes d’êtres autres-que-personnels. Les fragments du Père font partie des natifs de Divinington ; les autres ordres de citoyenneté permanente ne vous sont pas révélés.

13:0.7

Les vingt-et-un satellites du Paradis servent à de nombreux desseins, qui ne sont pas révélés dans ces exposés, à la fois dans l’univers central et dans les superunivers. Vous êtes aptes à comprendre si peu de chose de la vie de ces sphères. Vous ne pouvez obtenir un aperçu valable, même sommaire, de leur nature et de leur fonction. Des milliers d’activités, qui ne vous sont pas révélées, s’y poursuivent. Ces vingt-et-une sphères englobent les potentiels de la fonction du maitre univers. Ces fascicules ne permettent que de faire entrevoir certaines activités circonscrites appartenant au présent âge du grand univers – ou plutôt de l’un des sept secteurs du grand univers.

1. Les sept mondes sacrés du Père

13:1.1

Le circuit des sphères de vie sacrée du Père contient les seuls secrets inhérents à la personnalité dans l’univers des univers. Ces satellites du Paradis, formant le circuit le plus central des trois, sont les seuls domaines interdits concernant la personnalité dans l’univers central. Le bas Paradis et les mondes du Fils sont également fermés aux personnalités, mais aucun de ces royaumes ne s’occupe directement de la personnalité.

13:1.2

Les mondes paradisiaques du Père sont dirigés par l’ordre le plus élevé des Fils Stationnaires de la Trinité, les Secrets de Suprématie Trinitisés. De ces mondes, il y a peu de choses que je puisse dire ; et de leurs multiples activités, moins encore que l’on m’autorise à dire. De telles informations ne concernent que les êtres qui y ont leurs activités et ceux qui en viennent. Bien que je sois un peu familiarisé avec six de ces mondes spéciaux, je n’ai jamais atterri sur Divinington. Ce monde m’est totalement interdit.

13:1.3

L’une des raisons pour lesquelles ces mondes sont secrets est que chacune de ces sphères sacrées bénéficie d’une représentation spécialisée ou manifestation des Déités composant la Trinité du Paradis. Il ne s’agit pas d’une personnalité, mais d’une présence unique de Divinité, que seuls peuvent apprécier et comprendre les groupes spéciaux d’intelligences résidant sur chaque sphère particulière ou susceptibles d’y être admis. Les Secrets de Suprématie Trinitisés sont les agents personnels de ces présences spécialisées et impersonnelles de Divinité. Et les Secrets de Suprématie sont des êtres hautement personnels, splendidement doués et magnifiquement adaptés à leur tâche exaltée et astreignante.

13:1.4

1. DIVININGTON. Dans un sens tout spécial, ce monde est le « sein du Père », la sphère de communion personnelle du Père Universel, et il y a là une manifestation spéciale de sa divinité. Divinington est le lieu de rencontre paradisiaque des Ajusteurs de Pensée, mais c’est aussi le foyer de nombreuses autres entités, personnalités et êtres divers tirant leur origine du Père Universel. Il existe en dehors du Fils Éternel beaucoup de personnalités issues directement d’actes du Père Universel agissant isolément. Seuls fraternisent et opèrent dans cette résidence les fragments du Père et les personnalités et autres êtres qui tirent directement et exclusivement leur origine du Père Universel.

13:1.5

Les secrets de Divinington comprennent le secret de l’effusion et de la mission des Ajusteurs de Pensée. Leur nature, leur origine et la technique de leur contact avec les humbles créatures des mondes évolutionnaires sont des secrets de cette sphère paradisiaque. Ces étonnantes opérations ne concernent pas personnellement les autres, et c’est pourquoi les Déités estiment opportun de ne pas nous laisser comprendre pleinement certains traits de ce grand et divin ministère. Dans la mesure où nous entrons en contact avec cette phase de l’activité divine, la pleine connaissance des opérations nous est accordée, mais, en ce qui concerne les détails intimes de cette grande effusion, nous ne sommes pas complètement informés.

13:1.6

Cette sphère contient aussi les secrets de la nature, du but et des activités de toutes les autres formes de fragments du Père, des Messagers de Gravité et d’une foule d’autres êtres qui ne vous sont pas révélés. Il est fort probable que, si les vérités qui me sont cachées au sujet de Divinington m’étaient révélées, elles ne feraient que me troubler et me handicaper dans mon travail actuel ; d’ailleurs, elles dépassent peut-être la capacité de conception des êtres de mon ordre.

13:1.7

2. SONARINGTON. Cette sphère est le « sein du Fils », le monde récepteur personnel du Fils Éternel. C’est le quartier général paradisiaque des Fils de Dieu ascendants et descendants à partir du moment où ils ont été pleinement accrédités et définitivement confirmés. Ce monde est le foyer paradisiaque pour tous les Fils du Fils Éternel et pour ceux de ses Fils associés et coordonnés. Il y a de nombreux ordres de filiation divine attachés à cette demeure céleste qui n’ont pas été révélés aux mortels, étant donné qu’ils ne sont pas concernés par les plans du programme d’ascension réglant la progression spirituelle humaine dans les univers et jusqu’au Paradis.

13:1.8

Les secrets de Sonarington incluent le secret de l’incarnation des Fils divins. Quand un Fils de Dieu devient Fils de l’Homme, quand il est littéralement né d’une femme comme ce fut le cas sur votre monde il y a dix-neuf-cents ans, il s’agit d’un mystère universel. Ce mystère se reproduit constamment dans tous les univers et c’est un secret de Sonarington concernant la filiation divine. Les Ajusteurs sont un mystère de Dieu le Père. L’incarnation des Fils divins est un mystère de Dieu le Fils. C’est un secret enfermé dans le septième secteur de Sonarington, un domaine où seuls peuvent pénétrer ceux qui ont personnellement passé par cette expérience unique. Seules ont été portées à votre attention les phases de l’incarnation concernant votre carrière ascensionnelle. Le mystère de l’incarnation de Fils du Paradis de types non révélés comporte de nombreuses autres phases. Ils effectuent des missions de service universel dont on ne vous a rien dit. Et Sonarington comporte encore d’autres mystères.

13:1.9

3. SPIRITINGTON. Ce monde est le « sein de l’Esprit », le foyer paradisiaque des êtres supérieurs qui représentent exclusivement l’Esprit Infini. Ici se réunissent les Sept Maitres Esprits et certains de leurs descendants venant de tous les univers. On rencontre aussi dans cette demeure céleste de nombreux ordres non révélés de personnalités d’esprit. Il s’agit d’êtres affectés aux multiples activités de l’univers non associées aux plans destinés à hausser les créatures mortelles du temps jusqu’aux niveaux d’éternité du Paradis.

13:1.10

Les secrets de Spiritington comprennent les mystères impénétrables de la réflectivité. Nous vous parlons du vaste et universel phénomène de la réflectivité, plus spécialement tel qu’il est actif sur les mondes-sièges des sept superunivers ; mais nous n’expliquons jamais complètement ce phénomène parce que nous ne le comprenons pas entièrement nous-mêmes. Nous en saisissons une partie, une très grande partie, mais de nombreux détails fondamentaux restent encore mystérieux pour nous. La réflectivité est un secret de Dieu l’Esprit. Vous avez été instruits des fonctions de la réflectivité en rapport avec le plan d’ascension de la survie des mortels, et les choses se passent bien ainsi. Mais la réflectivité est aussi un facteur indispensable au déroulement normal de beaucoup d’autres phases d’activités universelles. Ce don de l’Esprit Infini est également utilisé dans des canaux autres que ceux qui servent à recueillir des renseignements et à répandre des informations. Et Spiritington comporte encore d’autres secrets.

13:1.11

4. VICEGERINGTON. Cette planète est le « sein du Père et du Fils » et la sphère secrète de certains êtres non révélés issus d’actes du Père et du Fils. C’est aussi le foyer paradisiaque de beaucoup d’êtres glorifiés dont l’ascendance est complexe, ceux dont l’origine est compliquée à cause du nombre des techniques variées mises en œuvre dans les sept superunivers. Beaucoup de groupes d’êtres dont l’identité n’a pas été révélée aux mortels d’Urantia se réunissent sur ce monde.

13:1.12

Les secrets de Vicegerington englobent ceux de la trinitisation, et la trinitisation est le secret de l’autorité qui permet de représenter la Trinité, d’agir comme vice-gérants des Dieux. L’autorité pour représenter la Trinité n’est attachée qu’aux êtres révélés ou non révélés qui sont trinitisés, créés, extériorisés, ou éternisés par deux quelconques des personnes de la Trinité du Paradis ou par toutes les trois ensemble. Les personnalités amenées à l’existence par les actes trinitisants de certains types de créatures glorifiées ne représentent rien de plus que le potentiel du concept mobilisé dans cette trinitisation. Mais ces créatures peuvent s’élever sur le sentier d‘embrassement de la Déité ouvert à toutes celles de leur espèce.

13:1.13

Les êtres non trinitisés ne comprennent pas entièrement la technique de trinitisation par deux ou trois Créateurs ou par certaines créatures. Vous ne comprendrez jamais totalement un tel phénomène, à moins que, dans le lointain avenir de votre carrière glorifiée, vous ne tentiez et ne réussissiez cette aventure. Autrement, ces secrets de Vicegerington vous seront à tout jamais inaccessibles. Mais, pour moi qui suis un être élevé issu de la Trinité, tous les secteurs de Vicegerington me sont ouverts. Je comprends pleinement le secret de mon origine et de ma destinée, et je le protège tout aussi pleinement et religieusement.

13:1.14

Il y a encore d’autres formes et phases de trinitisation sur lesquelles l’attention des peuples d’Urantia n’a pas été attirée ; et sous leur aspect personnel, ces expériences sont dument protégées dans le secteur secret de Vicegerington.

13:1.15

5. SOLITARINGTON. Ce monde est « le sein du Père et de l’Esprit ». Il est le lieu de rencontre d’une magnifique multitude d’êtres non révélés issus des actes conjoints du Père Universel et de l’Esprit Infini. Ces êtres participent des traits du Père en plus de leur héritage de l’Esprit.

13:1.16

Solitarington est aussi le foyer des Messagers Solitaires et d’autres personnalités des ordres superangéliques. Vous n’avez entendu parler que de très peu de ces êtres, car il existe un très grand nombre d’ordres non révélés sur Urantia. Le fait que les Messagers Solitaires ou leurs associés superangéliques soient domiciliés sur le cinquième monde n’implique pas nécessairement que le Père soit intervenu pour quelque chose dans leur création, mais, dans cet âge de l’univers, il a bien affaire à leurs fonctions. Au cours du présent âge de l’univers, la sphère en question est aussi celle du statut des Directeurs de Pouvoir d’Univers.

13:1.17

Il y a encore de nombreux autres ordres de personnalités d’esprit, d’êtres inconnus aux hommes mortels, qui considèrent Solitarington comme la sphère de leur foyer paradisiaque. Il faut se rappeler que toutes les divisions et tous les niveaux d’activités d’univers sont tout aussi pleinement pourvus de ministres spirituels que le royaume occupé à aider l’homme mortel dans son ascension vers sa destinée divine au Paradis.

13:1.18

Les secrets de Solitarington. En plus de certains secrets de trinitisation, ce monde détient le secret des relations personnelles entre l’Esprit Infini et certains descendants supérieurs de la Source-Centre Troisième. Solitarington recèle le mystère de l’association intime de nombreux ordres non révélés avec les esprits du Père, du Fils et de l’Esprit, avec le triple esprit de la Trinité et avec les esprits du Suprême, de l’Ultime et du Suprême-Ultime.

13:1.19

6. SÉRAPHINGTON. Cette sphère est le « sein du Fils et de l’Esprit » et c’est le monde qui sert de foyer à la foule immense d’êtres non révélés créés par le Fils et l’Esprit. C’est aussi la sphère de destinée de tous les ordres tutélaires des armées d’anges y compris les supernaphins, les seconaphins et les séraphins. Il y a aussi, dans l’univers central et les univers extérieurs, de nombreux ordres d’esprits splendides qui ne sont pas des « esprits tutélaires pour ceux qui hériteront du salut ». Tous ces ouvriers d’esprit, dans tous les domaines et niveaux d’activités universelles considèrent Séraphington comme leur foyer paradisiaque.

13:1.20

Les secrets de Séraphington comprennent un triple mystère et je ne peux faire mention que d’un seul d’entre eux, le mystère des transports séraphiques. Divers ordres de séraphins et d’êtres d’esprit alliés possèdent la faculté d’envelopper dans leurs formes d’esprit tous les ordres de personnalités non matérielles et de les transporter sur de longs trajets interplanétaires. Ceci est un secret enfermé dans les secteurs sacrés de Séraphington. Les séraphins transporteurs comprennent ce mystère, mais ne nous le communiquent pas. Peut-être ne le peuvent-ils pas. Les autres mystères de Séraphington concernent les expériences personnelles de certains types de serviteurs spirituels non encore révélés aux mortels. Nous évitons de discuter les secrets de ces êtres si proches, parce que vous pouvez presque comprendre ces ordres d’existence voisins et, si nous offrions nos connaissances même partielles de ces phénomènes, cela s’apparenterait à un abus de confiance.

13:1.21

7. ASCENDINGTON. Ce monde unique est le « sein du Père, du Fils et de l’Esprit », le lieu de rencontre des créatures ascendantes de l’espace, la sphère d’accueil des pèlerins du temps qui passent par l’univers de Havona sur leur chemin vers le Paradis. Ascendington est le foyer paradisiaque effectif des âmes ascendantes du temps et de l’espace jusqu’à ce qu’elles atteignent le statut du Paradis. Vous autres mortels, vous passerez la majeure partie de vos « vacances » de Havona sur Ascendington. Durant votre vie dans Havona, Ascendington jouera pour vous le même rôle que les directeurs de la rétrospection pendant votre ascension de l’univers local et du superunivers. Vous y serez occupés à des milliers d’activités qui dépassent la portée de l’imagination humaine. Et, comme à chacune des étapes précédentes de votre ascension vers Dieu, votre moi humain inaugurera ici de nouvelles relations avec votre moi divin.

13:1.22

Les secrets d’Ascendington comprennent le mystère de la construction graduelle et certaine, dans le mental matériel et mortel, d’une contrepartie spirituelle et potentiellement immortelle du caractère et de l’identité. Ce phénomène est un des plus troublants mystères des univers, à savoir l’évolution d’une âme immortelle dans le mental d’une créature mortelle et matérielle.

13:1.23

Vous ne comprendrez jamais complètement cette mystérieuse opération avant d’atteindre Ascendington, et c’est justement pour cela que tout Ascendington sera ouvert à vos regards émerveillés. Un septième d’Ascendington m’est interdit – précisément le secteur concernant le secret qui est (ou sera) l’expérience et la possession exclusives de votre type d’êtres. Cette expérience appartient à votre ordre humain d’existence. Mon ordre de personnalité n’est pas directement concerné par de telles opérations. En conséquence, c’est à moi que cette expérience est interdite et à vous qu’elle sera finalement révélée. Mais, même après qu’elle vous sera révélée, vous en garderez toujours le secret pour une certaine raison. Vous ne le révèlerez ni à nous ni à aucun autre ordre d’êtres. Nous sommes au courant de la fusion éternelle d’un Ajusteur divin avec une âme immortelle d’origine humaine, mais les finalitaires ascendants connaissent cette expérience même comme une réalité absolue.

2. Relations avec les mondes du Père

13:2.1

Ces mondes-foyers des divers ordres d’êtres spirituels sont des sphères immenses et prodigieuses qui égalent le Paradis dans leur beauté incomparable et leur gloire splendide. Ce sont des mondes de rencontres, des sphères de réunion, qui servent d’adresses cosmiques permanentes. En tant que finalitaires, vous serez domiciliés au Paradis, mais c’est Ascendington qui sera en tous temps l’adresse de votre foyer, même lorsque vous commencerez à servir dans l’espace extérieur. Pendant toute l’éternité, vous considèrerez Ascendington comme le foyer de vos souvenirs affectifs et de vos réminiscences. Lorsque vous deviendrez des êtres d’esprit du septième stade, il est possible que vous renonciez à votre statut de résidence au Paradis.

13:2.2

Si des univers extérieurs sont en cours de formation, s’ils doivent être habités par des créatures du temps dotées du potentiel d’ascension, alors nous en inférons que ces enfants de l’avenir seront aussi destinés à considérer Ascendington comme le monde de leur foyer paradisiaque.

13:2.3

Ascendington est la seule sphère sacrée qui sera ouverte sans réserve à votre inspection d’arrivants au Paradis. Vicegerington est la seule sphère sacrée qui soit totalement et inconditionnellement ouverte à mon examen. Bien que ses secrets concernent mon origine, je ne considère pas Vicegerington comme mon foyer en ce présent âge de l’univers. Les êtres issus de la Trinité et les êtres trinitisés ne sont pas les mêmes.

13:2.4

Les êtres issus de la Trinité ne partagent pas complètement les mondes du Père ; ils ont leur seul foyer sur l’Ile du Paradis, à proximité étroite de la Sphère Très Sainte. Ils apparaissent souvent sur Ascendington, le « sein du Père-Fils-Esprit », où ils fraternisent avec leurs frères venus des humbles mondes de l’espace.

13:2.5

Vous pourriez supposer que les Fils Créateurs, étant issus du Père-Fils, considèrent Vicegerington comme leur foyer, mais ce n’est pas le cas dans le présent âge de l’univers, dominé par la fonction de Dieu le Septuple. Et il y a beaucoup de problèmes similaires qui vous rendront perplexes, car vous êtes certains de rencontrer bien des difficultés en essayant de comprendre ces choses si proches du Paradis. Avec vos connaissances limitées, vous ne pouvez pas non plus résoudre ces questions par le raisonnement. Et, si vous connaissiez mieux les mondes du Père, vous rencontreriez simplement encore plus de difficultés jusqu’à ce que vous sachiez tout ce qui les concerne. On acquiert le statut de l’un de ces mondes secrets par service aussi bien que par nature d’origine, et les âges successifs de l’univers peuvent redistribuer certains de ces groupements de personnalités et le font effectivement.

13:2.6

Les mondes du circuit intérieur sont réellement des mondes de fraternité ou de statut plus que des sphères de résidence effective. Les mortels atteindront un certain statut sur chacun des mondes du Père sauf un. Par exemple, lorsque vous autres mortels atteignez Havona, vous recevez l’autorisation de vous rendre sur Ascendington où vous êtes fort bienvenus, mais vous n’avez pas la permission de visiter les six autres mondes sacrés. À la suite de votre passage par le régime du Paradis et après avoir été admis au Corps de la Finalité, vous recevez la permission d’aller à Sonarington, car vous êtes alors des Fils de Dieu aussi bien que des ascendeurs – et vous êtes même davantage. Mais il restera toujours un septième de Sonarington qui ne sera pas ouvert à votre inspection, le secteur contenant les secrets d’incarnation des Fils divins. Ces secrets ne seront jamais révélés aux fils ascendants de Dieu.

13:2.7

Finalement, vous aurez plein accès à Ascendington et accès relatif aux autres sphères du Père sauf Divinington. Mais même avec la permission d’atterrir sur cinq autres sphères secrètes après être devenu un finalitaire, vous ne serez pas autorisé à visiter tous les secteurs de ces mondes. Il ne vous sera pas non plus permis d’atterrir sur les rivages de Divinington, le « sein du Père ». Mais vous vous tiendrez certainement à maintes reprises à la « droite du Père ». Pendant toute l’éternité, il ne surviendra jamais de circonstances rendant nécessaire votre présence sur le monde des Ajusteurs de Pensée.

13:2.8

Ces mondes de rencontre de la vie spirituelle sont des territoires interdits dans la mesure suivante : on nous demande de ne pas chercher à pénétrer les phases de ces sphères qui sortent entièrement de nos domaines d’expérience. Vous pouvez devenir une créature parfaite, comme le Père Éternel est parfait en déité, mais vous ne devez pas connaitre tous les secrets d’expérience de tous les autres ordres de personnalités de l’univers. Lorsque le Créateur partage avec sa créature un secret expérientiel de personnalité, le Créateur préserve ce secret dans une confiance éternelle.

13:2.9

Tous ces secrets sont censés être connus par l’ensemble des Secrets de Suprématie Trinitisés. Ces êtres ne sont pleinement connus que par les groupes de leurs mondes spéciaux ; ils sont peu compris par les autres ordres. Après que vous aurez atteint le Paradis, vous connaitrez et vous aimerez ardemment les dix Secrets de Suprématie qui dirigent Ascendington. Sauf pour Divinington, vous arriverez aussi à comprendre partiellement les Secrets de Suprématie sur les autres mondes du Père, mais pas aussi parfaitement que sur Ascendington.

13:2.10

Comme leur nom le suggère, les Secrets de Suprématie Trinitisés sont reliés au Suprême. Ils le sont également à l’Ultime et au futur Suprême-Ultime. Ces Secrets de Suprématie sont les secrets du Suprême et aussi les secrets de l’Ultime et même les secrets du Suprême-Ultime.

3. Les mondes sacrés du Fils Éternel

13:3.1

Les sept sphères lumineuses du Fils Éternel sont les mondes des sept phases d’existence de pur esprit. Ces globes brillants sont la source de la triple lumière du Paradis et de Havona, et leur influence est limitée principalement, mais non entièrement, à l’univers central.

13:3.2

La personnalité est absente sur ces satellites du Paradis ; c’est pourquoi on ne peut exposer aux personnalités mortelles et matérielles que très peu de choses concernant ces demeures de pur esprit. On nous enseigne que ces mondes fourmillent de la vie autre-que-personnelle des êtres du Fils Éternel. Nous en inférons que ces entités sont regroupées en vue d’un ministère dans les nouveaux univers en projet dans l’espace extérieur. Les philosophes du Paradis soutiennent que chaque cycle du Paradis (environ deux milliards d’années d’Urantia) voit se créer des réserves supplémentaires de ces ordres sur les mondes secrets du Fils Éternel.

13:3.3

Pour autant que je sache, nulle personnalité ne s’est jamais rendue sur aucune de ces sphères du Fils Éternel. Au cours de ma longue expérience à l’intérieur et à l’extérieur du Paradis, je n’ai jamais été chargé de visiter l’un de ces mondes. Même les personnalités cocréées par le Fils Éternel n’y vont pas. Nous en inférons que tous les types d’esprits impersonnels – quelle que soit leur origine – sont admis à ces demeures d’esprit. Comme je suis une personne et que j’ai une forme spirituelle, un tel monde me paraitrait certainement vide et désert, même s’il m’était permis de le visiter. Les hautes personnalités d’esprit ne s’adonnent pas à satisfaire des curiosités sans but, à des aventures tout à fait inutiles. Il se présente à tous moments trop d’aventures à la fois propres à exciter la curiosité et significatives pour que l’on puisse prendre à cœur ce genre de projets futiles ou illusoires.

4. Les mondes de l’Esprit Infini

13:4.1

Entre le circuit intérieur de Havona et les brillantes sphères du Fils Éternel circulent les sept globes de l’Esprit Infini, mondes habités par la descendance de l’Esprit Infini, par les fils trinitisés de personnalités créées glorifiées et par d’autres types d’êtres non révélés chargés d’administrer effectivement les nombreuses entreprises des divers royaumes d’activités universelles.

13:4.2

Les Sept Maitres Esprits sont les représentants suprêmes et ultimes de l’Esprit Infini. Ils maintiennent leurs points d’attache personnels, leurs foyers de pouvoir, sur la périphérie du Paradis, mais toutes les opérations concernant leur gérance et la direction du grand univers sont conduites sur et depuis ces sept sphères administratives spéciales de l’Esprit Infini. Les Sept Maitres Esprits sont en réalité le volant régulateur mental-esprit de l’univers des univers, un pouvoir centralisé embrassant tout, englobant tout et coordonnant tout.

13:4.3

À partir de ces sept sphères spéciales, les Maitres Esprits opèrent pour équilibrer et stabiliser les circuits de mental cosmique du grand univers. Ils ont également affaire avec les attitudes et présences spirituelles différentielles des Déités dans tout le grand univers. Les réactions physiques sont uniformes, invariantes et toujours instantanées et automatiques. Mais la présence spirituelle expérientielle s’adapte aux conditions sous-jacentes ou états de réceptivité spirituelle inhérents à chaque mental individuel des royaumes.

13:4.4

Au niveau physique, l’autorité, la présence et la fonction sont invariantes dans tous les univers petits ou grands. Au niveau de la présence spirituelle, il y a un facteur ou une réaction variable ; c’est l’écart fluctuant dans la manière dont les créatures douées de volonté la reconnaissent et la reçoivent. Alors que la présence spirituelle de la Déité existentielle et absolue n’est influencée en aucune manière par l’attitude loyale ou déloyale des êtres créés, il est en même temps vrai que la présence fonctionnelle de la Déité subabsolue et expérientielle est nettement et directement influencée par les décisions, les choix et les attitudes volontaires de ces créatures finies – par la fidélité et la dévotion de chaque être, planète, système, constellation ou univers. Mais cette présence spirituelle de la divinité n’est ni capricieuse ni arbitraire ; sa variance expérientielle est inhérente au libre arbitre dont les créatures personnelles sont dotées.

13:4.5

Ce qui détermine le différentiel de la présence spirituelle existe dans votre propre cœur et votre propre mental, et consiste dans votre propre manière de choisir, dans les décisions de votre mental et dans la détermination de votre propre volonté. Ce différentiel est inhérent aux réactions du libre arbitre d’êtres personnels intelligents, le Père Universel ayant décrété que ces êtres exerceraient cette liberté de choix. Et les Déités tiennent toujours fidèlement compte du flux et du reflux de leurs esprits pour faire face aux conditions et satisfaire aux exigences de ce différentiel dans le choix des créatures. Tantôt elles effusent davantage leur présence pour répondre à ceux qui la désirent sincèrement, tantôt elles se retirent de la scène lorsque leurs créatures prennent des décisions adverses en exerçant la liberté de choix qui leur a été divinement conférée. C’est ainsi que l’esprit de la divinité obéit humblement aux choix des créatures des royaumes.

13:4.6

Les résidences administratives des Sept Maitres Esprits sont en réalité les quartiers généraux paradisiaques des sept superunivers et des segments d’espace extérieur qui leur sont reliés. Chaque Maitre Esprit préside un superunivers et chacun de ces sept mondes est exclusivement attribué à un Maitre Esprit. Il n’y a littéralement aucune phase de l’administration subparadisiaque des sept superunivers à laquelle ne pourvoient ces mondes administratifs. Ils ne sont pas aussi exclusifs que les sphères du Père ou celles du Fils et, bien que le statut de résidence soit réservé aux natifs et à ceux qui y travaillent, ces sept planètes administratives sont toujours ouvertes à tous les êtres qui désirent les visiter et qui peuvent disposer des moyens de transport nécessaires.

13:4.7

Pour moi, ces mondes administratifs sont les points les plus intéressants et les plus mystérieux en dehors du Paradis. À aucun autre endroit du vaste univers, on ne peut observer des activités aussi variées, impliquant tant de sortes différentes d’êtres vivants et touchant à tant de niveaux divers à des occupations simultanément matérielles, intellectuelles et spirituelles. Pendant les périodes de liberté qui me sont accordées entre mes missions, si j’ai la chance d’être au Paradis ou à Havona, je me rends généralement sur l’un de ces mondes affairés des Sept Maitres Esprits pour que mon mental soit inspiré à la vue de ces spectacles d’initiative, de dévotion, de fidélité, de sagesse et d’efficacité. Nulle part ailleurs, je ne puis observer une aussi étonnante interassociation d’accomplissements de personnalités sur l’ensemble des sept niveaux de réalité d’univers. Et je suis toujours stimulé par les activités de ceux qui savent si bien comment faire leur travail et qui trouvent un plaisir si complet à l’accomplir.

13:4.8

[Présenté par un Perfecteur de Sagesse chargé de cette fonction par les Anciens des Jours d’Uversa.]


◄ Fascicule 12
Haut
Fascicule 14 ►
Le Livre d’Urantia

Traduction française © Fondation Urantia. Tous droits réservés.