◄ Fascicule 106
Partie 3 ▲
Fascicule 108 ►
Fascicule 107

Origine et nature des Ajusteurs de Pensée

Bien que le Père Universel réside personnellement au Paradis, au centre même de l’univers, il est présent de manière effective aussi sur les mondes de l’espace dans le mental de ses innombrables enfants du temps, car il les habite sous l’aspect des Moniteurs de Mystère. Le Père éternel est à la fois aussi éloigné que possible de ses fils planétaires mortels et aussi intimement associé que possible avec eux.

107:0.2

Les Ajusteurs sont l’actualité de l’amour du Père incarné dans l’âme des hommes ; emprisonnés dans le mental des mortels, ils sont la véritable promesse de carrière éternelle des hommes. Ils sont l’essence de la personnalité humaine du finalitaire devenu parfait, dont l’homme peut avoir l’avant-gout dans le temps à mesure qu’il domine progressivement la technique divine consistant à parvenir à vivre la volonté du Père, pas à pas, dans toute l’ascension des univers successifs, jusqu’à ce qu’il atteigne effectivement la divine présence de son Père au Paradis.

107:0.3

Ayant commandé à l’homme d’être parfait comme lui-même est parfait, Dieu est descendu sous forme d’Ajusteur pour devenir le partenaire expérientiel de l’homme dans l’accomplissement de la destinée céleste ainsi ordonnée. Le fragment de Dieu qui habite le mental de l’homme constitue l’assurance, absolue et sans réserve, que l’homme peut trouver le Père Universel par son association avec cet Ajusteur divin, venu de Dieu pour trouver l’homme et en faire son fils, même au cours de sa vie dans la chair.

107:0.4

Tout mortel qui a vu un Fils Créateur a vu le Père Universel, et quiconque est habité par un Ajusteur divin est habité par le Père du Paradis. Tout mortel qui suit consciemment ou inconsciemment les directives de son Ajusteur intérieur vit conformément à la volonté de Dieu. La conscience de la présence de l’Ajusteur est la conscience de la présence de Dieu. La fusion éternelle de l’Ajusteur avec l’âme évolutionnaire de l’homme est l’expérience factuelle de l’union éternelle avec Dieu en tant qu’associé universel de la Déité.

107:0.5

C’est l’Ajusteur qui crée dans l’homme le désir insatiable et l’envie incessante d’être semblable à Dieu, d’atteindre le Paradis et là, devant la personne réelle de la Déité, d’adorer la source infinie de ce don divin. L’Ajusteur est la présence vivante qui relie effectivement le fils mortel à son Père du Paradis et l’attire de plus en plus près du Père. L’Ajusteur est le contrepoids pour compenser l’énorme tension universelle créée par la distance qui sépare Dieu de l’homme et par le degré d’incomplétude de l’homme en contraste avec l’universalité du Père éternel.

107:0.6

L’Ajusteur est une essence absolue d’un être infini, emprisonnée dans le mental d’une créature finie. Il peut, en fin de compte, suivant le choix fait par ce mortel, porter à son terme cette union temporaire de Dieu et de l’homme, et véritablement rendre actuel un nouvel ordre d’existence pour un service universel sans fin. L’Ajusteur est la divine réalité d’univers qui factualise la vérité que Dieu est le Père de l’homme. L’Ajusteur est l’infaillible compas cosmique de l’homme, orientant toujours et surement l’âme vers Dieu.

107:0.7

Sur les mondes évolutionnaires, les créatures volitives traversent trois stades d’existence dans leur développement général. Depuis l’arrivée de l’Ajusteur jusqu’à la pleine croissance relative d’environ vingt ans d’âge sur Urantia, les Moniteurs sont parfois appelés Changeurs de Pensée. Depuis cette époque jusqu’à l’âge du discernement, environ quarante ans, les Moniteurs de Mystère s’appellent Ajusteurs de Pensée. Depuis l’acquisition du discernement jusqu’à la délivrance de la chair, on les appelle souvent Contrôleurs de Pensée. Ces trois phases de la vie humaine n’ont pas de rapport avec les trois stades de progrès des Ajusteurs dans la duplication du mental et l’évolution de l’âme.

1. Origine des Ajusteurs de Pensée

107:1.1

Puisque les Ajusteurs de Pensée sont de l’essence de la Déité originelle, nul ne peut prétendre parler avec autorité de leur nature et de leur origine. Je ne peux communiquer que les traditions de Salvington et les croyances d’Uversa. Je peux seulement expliquer comment nous considérons ces Moniteurs de Mystère et leurs entités associées dans tout le grand univers.

107:1.2

Bien qu’il y ait des opinions diverses sur le mode d’effusion des Ajusteurs de Pensée, il n’existe pas de telles divergences sur leur origine ; tout le monde est d’accord sur le fait qu’ils émanent directement du Père Universel, la Source-Centre Première. Ils ne sont pas des êtres créés, mais des entités de fragmentation constituant la présence factuelle du Dieu infini. De même que leurs nombreux associés non révélés, les Ajusteurs sont d’une divinité pure et sans mélange, des parties non qualifiées et non diluées de la Déité. Ils sont de Dieu et, autant que nous puissions le discerner, ils sont Dieu.

107:1.3

Quant à l’époque où ils commencèrent leur existence séparée en dehors de l’emprise absolue de la Source-Centre Première, nous ne la connaissons pas ; nous ne connaissons pas non plus leur nombre. Nous savons très peu de choses sur leur carrière avant qu’ils n’arrivent sur les planètes du temps pour habiter le mental des hommes. À partir de là, nous sommes plus ou moins au courant de leur progression cosmique jusqu’à et y compris l’accomplissement de leur destinée trine : l’aboutissement à la personnalité par fusion avec un ascendeur mortel, l’aboutissement à la personnalité par un fiat du Père Universel ou la libération des affectations connues pour les Ajusteurs de Pensée.

107:1.4

Bien que nous ne le sachions pas, nous supposons que de nouveaux Ajusteurs sont continuellement individualisés à mesure que l’univers s’agrandit, et que le nombre des candidats à la fusion avec un Ajusteur s’accroit. Mais il est également possible que nous nous trompions en attribuant un nombre à la quantité des Ajusteurs. Comme Dieu lui-même, il se peut que cette fragmentation de sa nature insondable soit existentiellement infinie.

107:1.5

La technique de l’origine des Ajusteurs de Pensée est l’une des fonctions non révélées du Père Universel. Nous avons toutes raisons de croire que les autres associés absolus de la Source-Centre Première ne participent d’aucune manière à la production des fragments du Père. Les Ajusteurs sont simplement et éternellement les dons divins. Ils sont de Dieu et viennent de Dieu, et ils sont semblables à Dieu.

107:1.6

Dans leurs relations avec les créatures de fusion, ils révèlent un amour céleste et un ministère spirituel qui confirment profondément la déclaration que Dieu est esprit ; mais, en plus de ce ministère transcendant, beaucoup de choses se passent qui n’ont jamais été révélées aux mortels d’Urantia. Nous ne comprenons pas non plus exactement ce qui se passe quand le Père Universel donne quelque chose de lui-même qui fera partie de la personnalité d’une créature du temps. La progression ascendante des finalitaires du Paradis n’a pas non plus révélé encore les pleines possibilités inhérentes à cette association céleste de l’homme et de Dieu. En dernière analyse, les fragments du Père doivent être le don du Dieu absolu aux créatures dont la destinée englobe la possibilité d’atteindre Dieu en tant qu’absolu.

107:1.7

De même que le Père Universel fragmente sa Déité prépersonnelle, de même l’Esprit Infini individualise des portions de son esprit prémental pour qu’elles habitent et fusionnent effectivement avec les âmes évolutionnaires des mortels survivants de la série à fusion avec l’esprit. Mais la nature du Fils Éternel n’est pas fragmentable de cette manière ; l’esprit du Fils Originel est ou bien diffus ou bien personnel de manière discrète. Les créatures fusionnées avec le Fils sont unies à des effusions individualisées de l’esprit des Fils Créateurs du Fils Éternel.

2. Classification des Ajusteurs

107:2.1

Les Ajusteurs sont individualisés en tant qu’entités vierges, et tous sont destinés à devenir des Moniteurs, soit libérés, soit fusionnés, soit Personnalisés. Nous croyons savoir qu’il y a sept ordres d’Ajusteurs de Pensée, mais nous ne comprenons pas entièrement ces divisions. Nous désignons souvent ces différents ordres comme suit :

107:2.2

1. Les Ajusteurs vierges, ceux qui servent pour la première fois dans le mental d’un candidat évolutionnaire à la survie éternelle. Les Moniteurs de Mystère ont une nature divine éternellement uniforme. Leur nature expérientielle est également uniforme quand ils sortent pour la première fois de Divinington ; leur différenciation expérientielle ultérieure résulte de leur expérience effective dans le ministère universel.

107:2.3

2. Les Ajusteurs avancés, ceux qui ont servi, pendant une ou plusieurs périodes chez des créatures volitives, sur des mondes où la fusion finale a lieu entre l’identité de la créature du temps et une portion individualisée de l’esprit de la manifestation dans l’univers local de la Source-Centre Troisième.

107:2.4

3. Les Ajusteurs suprêmes, les Moniteurs qui ont servi dans l’aventure du temps sur les mondes évolutionnaires, mais dont les partenaires humains ont refusé, pour un motif quelconque, la survie éternelle, ainsi que les Moniteurs qui ont été ultérieurement affectés chez d’autres mortels appartenant à d’autres mondes en évolution. Un Ajusteur suprême n’est pas plus divin qu’un Moniteur vierge, mais il a plus d’expérience et peut produire, dans le mental humain, des effets qu’un Ajusteur moins expérimenté serait incapable d’obtenir.

107:2.5

4. Les Ajusteurs disparus. Il se place ici un hiatus dans nos efforts pour suivre les carrières des Moniteurs de Mystère. Il existe un quatrième stade de service au sujet duquel nous n’avons pas de certitude. Les Melchizédeks enseignent que les Ajusteurs du quatrième stade sont détachés en mission et qu’ils parcourent l’univers des univers. Les Messagers Solitaires inclinent à croire qu’ils sont réunis à la Source-Centre Première et jouissent d’une période d’agréable association avec le Père lui-même. Et il est parfaitement possible qu’un Ajusteur soit en train de parcourir le maitre univers tout en étant simultanément réuni au Père omniprésent.

107:2.6

5. Les Ajusteurs libérés. Ce sont les Moniteurs de Mystère qui ont été libérés pour l’éternité du service temporel auprès des mortels des sphères en évolution. Quelles fonctions peuvent-ils remplir ? Nous l’ignorons.

107:2.7

6. Les Ajusteurs fusionnés – les finalitaires – ceux qui ne font plus qu’un avec une créature ascendante des superunivers ; ils sont les partenaires éternels des ascendeurs temporels du Corps Paradisiaque de la Finalité. Les Ajusteurs de Pensée fusionnent généralement avec les mortels ascendants du temps. On les enregistre à l’entrée et à la sortie d’Ascendington avec ces mortels survivants ; ils suivent le sort des êtres ascendants. Après fusion avec une âme évolutionnaire ascendante, il semble que l’Ajusteur passe du niveau existentiel absolu de l’univers au niveau expérientiel fini de l’association fonctionnelle avec une personnalité ascendante. Bien qu’il conserve tout le caractère de la nature existentielle divine, un Ajusteur fusionné devient indissolublement lié à la carrière ascendante d’un mortel survivant.

107:2.8

7. Les Ajusteurs Personnalisés. Ce sont ceux qui ont servi avec les Fils du Paradis incarnés, ainsi que beaucoup d’autres qui se sont spécialement distingués pendant qu’ils habitaient un mortel qui a rejeté la survie. Nous avons des raisons de croire que ces Ajusteurs sont personnalisés sur la recommandation des Anciens des Jours du superunivers de leur affectation.

107:2.9

Ces mystérieux fragments de Dieu peuvent être classifiés de beaucoup de manières : selon leur affectation dans l’univers, selon le degré de leur réussite en habitant un mortel individuel ou même selon l’ascendance raciale de leur candidat humain à la fusion.

3. Le foyer des Ajusteurs sur Divinington

107:3.1

Toutes les activités universelles concernant l’envoi, l’affectation, la direction et le retour des Moniteurs de Mystère en service dans les sept superunivers semblent être centrées sur la sphère sacrée de Divinington. Autant que je le sache, seuls les Ajusteurs et autres entités du Père ont séjourné sur cette sphère. Il est probable que de nombreuses entités prépersonnelles non révélées partagent Divinington avec les Ajusteurs comme sphère de leur foyer. Nous conjecturons que ces entités compagnes peuvent, en quelque manière, être associées au ministère présent et futur des Moniteurs de Mystère, mais en réalité nous ne le savons pas.

107:3.2

Quand des Ajusteurs de Pensée retournent auprès du Père, ils reviennent à Divinington, royaume présumé de leur origine. Un contact effectif, faisant probablement partie de cette expérience, s’établit tant avec la personnalité paradisiaque du Père qu’avec la manifestation spécialisée de la divinité du Père située, d’après nos renseignements, sur cette sphère secrète.

107:3.3

Bien que nous connaissions quelque chose de chacune des sept sphères secrètes du Paradis, nous en savons moins sur Divinington que sur les autres. Les êtres des ordres spirituels élevés ne reçoivent que les trois injonctions suivantes :

107:3.4

1. Montrer toujours un respect adéquat pour l’expérience et les dons que possèdent leurs séniors et supérieurs.

107:3.5

2. Avoir toujours des égards pour les limitations et l’inexpérience de leurs juniors et subordonnés.

107:3.6

3. Ne jamais chercher à atterrir sur les rives de Divinington.

107:3.7

Je me suis souvent dit qu’il me serait tout à fait inutile d’aller à Divinington. Je serais probablement incapable d’y voir aucun des résidents, sauf des êtres tels que les Ajusteurs Personnalisés que j’ai déjà vus ailleurs. Je suis très certain qu’il n’y a rien de vraiment utile ou profitable pour moi sur Divinington ; rien d’essentiel à ma croissance et à mon développement, autrement, on ne m’aurait pas interdit d’y aller.

107:3.8

Puisque nous ne pouvons presque rien apprendre de Divinington sur la nature et l’origine des Ajusteurs, nous sommes obligés de rassembler des renseignements provenant de mille et une sources différentes, et il nous faut réunir, associer et faire correspondre les données accumulées, pour que cette connaissance ait une valeur d’information.

107:3.9

Le courage et la sagesse dont font preuve les Ajusteurs de Pensée suggèrent qu’ils ont subi un entrainement d’une portée et d’une étendue prodigieuses. Puisqu’ils ne sont pas des personnalités, il faut que cet entrainement leur ait été donné dans les institutions éducatives de Divinington. Les extraordinaires Ajusteurs Personnalisés constituent sans doute les cadres des écoles de formation des Ajusteurs de Divinington. Nous savons cependant que ce corps central superviseur est présidé par l’Ajusteur Personnalisé, maintenant, du premier Fils Paradisiaque de l’ordre des Micaëls qui paracheva sa septuple effusion sur les races et peuples des royaumes de son univers.

107:3.10

Nous savons en réalité très peu de choses sur les Ajusteurs non personnalisés ; nous ne prenons contact et ne communiquons qu’avec les ordres personnalisés. Ceux-ci reçoivent un nom sur Divinington et sont toujours connus par leur nom, et non par leur numéro. Les Ajusteurs Personnalisés sont domiciliés en permanence sur Divinington ; cette sphère sacrée est leur foyer. Ils ne sortent de cette demeure que par la volonté du Père Universel. On en rencontre très peu dans les domaines des univers locaux, mais ils sont présents en plus grand nombre dans l’univers central.

4. Nature et présence des Ajusteurs

107:4.1

Dire qu’un Ajusteur de Pensée est divin, c’est simplement reconnaitre la nature de son origine. Il est hautement probable qu’une telle pureté de divinité embrasse l’essence du potentiel de tous les attributs de la Déité qui peuvent être contenus dans ce fragment de l’essence absolue de la présence universelle du Père Paradisiaque éternel et infini.

107:4.2

La source effective de l’Ajusteur doit être infinie. Avant sa fusion avec l’âme immortelle d’un mortel évolutionnaire, la réalité de l’Ajusteur doit frôler l’absoluité. Les Ajusteurs ne sont pas absolus au sens universel, au sens de la Déité, mais ils sont probablement de vrais absolus dans les limites du potentiel de leur nature fragmentée. Ils sont qualifiés quant à leur universalité, mais non quant à leur nature. Ils sont limités en étendue, mais, en intensité de signification de valeur et de fait, ils sont absolus. Ils sont des dons divins que nous appelons parfois, pour ces raisons, les fragments qualifiés absolus du Père.

107:4.3

Nul Ajusteur n’a jamais été déloyal envers le Père du Paradis. Les ordres inférieurs de créatures personnelles ont parfois à lutter avec des compagnons déloyaux, mais jamais les Ajusteurs ; ces derniers sont suprêmes et infaillibles dans leur sphère céleste de ministère auprès des créatures, et de fonctions dans l’univers.

107:4.4

Les Ajusteurs non personnalisés ne sont visibles qu’aux Ajusteurs Personnalisés. Les Messagers Solitaires de mon ordre ainsi que les Esprits Inspirés de la Trinité peuvent détecter la présence des Ajusteurs au moyen de phénomènes de réaction spirituelle. Même les séraphins peuvent parfois discerner la luminosité spirituelle supposée associée à la présence de Moniteurs dans le mental matériel des hommes. Mais nul d’entre nous n’est capable de discerner effectivement la présence réelle d’Ajusteurs, à moins qu’ils n’aient été personnalisés, bien que leur nature soit perceptible en union avec les personnalités fusionnées des ascendeurs venant des mondes évolutionnaires. L’invisibilité universelle des Ajusteurs suggère fortement que leur nature et leur origine sont élevées et exclusivement divines.

107:4.5

Une lumière caractéristique, une luminosité spirituelle, accompagne la présence divine ; on l’associe généralement aux Ajusteurs de Pensée. Dans l’univers de Nébadon, cette luminosité paradisiaque est très largement connue sous le nom de « lumière pilote ». Sur Uversa, on l’appelle la « lumière de la vie ». Sur Urantia, on a parfois fait allusion à ce phénomène comme « la vraie lumière qui éclaire tout homme venant dans le monde ».

107:4.6

Pour tous les êtres qui ont atteint le Père Universel, les Ajusteurs de Pensée Personnalisés sont visibles. Les Ajusteurs de Pensée de tous les stades, ainsi que tous les autres êtres, entités, esprits, personnalités et manifestations de l’esprit, sont toujours discernables par les Personnalités Créatrices Suprêmes issues des Déités du Paradis et qui président les gouvernements majeurs du grand univers.

107:4.7

Pouvez-vous vraiment réaliser la vraie signification de la présence intérieure des Ajusteurs ? Mesurez-vous vraiment ce que signifie le fait qu’un fragment de Déité absolue et infinie, le Père Universel, habite votre nature mortelle finie et fusionne avec elle ? Quand l’homme mortel fusionne avec un fragment effectif de la Cause existentielle du cosmos total, on ne peut plus attribuer aucune limite à la destinée de cette association inimaginable et sans précédent. Dans l’éternité, l’homme découvrira non seulement l’infinité de la Déité objective, mais aussi la potentialité sans fin du fragment subjectif de ce même Dieu. L’Ajusteur continuera toujours à révéler la merveille de Dieu à la personnalité mortelle, et cette révélation céleste ne peut jamais avoir de fin, car l’Ajusteur vient de Dieu et représente Dieu pour l’homme.

5. Qualité mentale des Ajusteurs

107:5.1

Les mortels évolutionnaires ont tendance à considérer le mental comme une médiation cosmique entre l’esprit et la matière, et c’est en vérité le principal ministère du mental tel que vous pouvez le discerner. Il est donc très difficile aux humains de percevoir que les Ajusteurs de Pensée ont un mental, car les Ajusteurs sont des fragmentations de Dieu sur un niveau absolu de réalité qui n’est pas seulement prépersonnel, mais aussi antérieur à toute divergence entre énergie et esprit. Sur un niveau moniste antérieur à la différenciation de l’énergie et de l’esprit, il ne saurait y avoir de fonction médiatrice du mental, parce qu’il n’y a pas de divergences à arbitrer.

107:5.2

Puisque les Ajusteurs peuvent faire des plans, travailler et aimer, ils doivent avoir des pouvoirs d’individualité commensurables avec le mental. Toutes les sortes de Moniteurs supérieurs au premier groupe, dit vierge, possèdent une aptitude illimitée à communiquer les uns avec les autres. En ce qui concerne la nature et le but de leur intercommunication, nous ne pouvons presque rien révéler parce que nous ne les connaissons pas. Cependant, nous savons que les Ajusteurs sont en quelque sorte dotés de mental, car autrement ils ne pourraient jamais être personnalisés.

107:5.3

Les qualités mentales de l’Ajusteur de Pensée sont semblables aux qualités mentales du Père Universel et du Fils Éternel – celles qui sont ancestrales à toute espèce de mental issu de l’Acteur Conjoint.

107:5.4

Le type de mental supposé exister chez un Ajusteur doit être semblable à la dotation mentale de nombreux autres ordres d’entités prépersonnelles dont nous présumons qu’elles sont également issues de la Source-Centre Première. Bien que beaucoup de ces ordres n’aient pas été révélés sur Urantia, ils font tous preuve de qualités mentales. Il est possible aussi à ces individualisations de la Déité originelle de s’unifier avec de nombreux types évolutifs d’êtres non mortels, et même avec un nombre limité d’êtres non évolutionnaires qui ont acquis la capacité de fusionner avec ces fragments de la Déité.

107:5.5

Quand un Ajusteur de Pensée a fusionné avec l’immortelle âme morontielle évoluante de l’humain survivant, le mental de l’Ajusteur ne peut être identifié comme continuant à exister séparé du mental de la créature que jusqu’au moment où le mortel ascendeur atteint les niveaux spirituels de la progression universelle.

107:5.6

Quand ces esprits du sixième stade atteignent les niveaux finalitaires d’expérience ascendante, il semble qu’ils transmuent un facteur mental représentant l’union de certaines phases du mental de mortel et du mental de l’Ajusteur, facteur qui avait fonctionné auparavant comme liaison entre les phases humaine et divine de ces personnalités ascendantes. Il est probable que cette qualité mentale expérientielle « suprématise » et accroisse subséquemment la dotation expérientielle de la Déité évolutionnaire – l’Être Suprême.

6. Les Ajusteurs en tant que purs esprits

107:6.1

Les Ajusteurs de Pensée, tels que les créatures les rencontrent dans leur expérience, révèlent la présence et la gouverne d’une influence d’esprit. L’Ajusteur est assurément un esprit, un pur esprit, mais plus qu’un esprit. Nous n’avons jamais été capables de classifier les Moniteurs de Mystère d’une manière satisfaisante ; tout ce que l’on peut dire d’eux avec certitude, c’est qu’ils sont vraiment semblables à Dieu.

107:6.2

L’Ajusteur est la possibilité pour l’homme de devenir éternel. L’homme est la possibilité pour l’Ajusteur de se personnaliser. Votre Ajusteur individuel travaille à vous spiritualiser dans l’espoir d’éterniser votre identité temporelle. Les Ajusteurs sont saturés du magnifique amour du Père des esprits, un amour qui s’effuse de lui-même. Ils vous aiment véritablement et divinement ; ils sont prisonniers de l’espérance spirituelle confinée dans le mental des hommes. Ils souhaitent ardemment que votre mental mortel atteigne la divinité, pour que leur solitude prenne fin et qu’ils soient délivrés avec vous des limitations de l’investiture matérielle et de la vêture du temps.

107:6.3

Le sentier qui vous mène au Paradis est celui de l’aboutissement spirituel, et la nature de l’Ajusteur vous révèlera fidèlement la nature spirituelle du Père Universel. Au-delà de l’ascension au Paradis et dans les stades postfinalitaires de la carrière éternelle, il est possible que l’Ajusteur prenne contact avec son partenaire jadis humain pour un ministère autre que spirituel ; mais l’ascension vers le Paradis et la carrière finalitaire représentent bien l’association entre l’ascendeur connaissant Dieu, qui se spiritualise, et l’Ajusteur, dont le ministère spirituel révèle Dieu.

107:6.4

Nous savons que les Ajusteurs de Pensée sont des esprits, de purs esprits, probablement des esprits absolus. Mais l’Ajusteur doit être quelque chose de plus qu’une réalité spirituelle exclusive. Des facteurs d’énergie pure sont également présents chez lui en plus de sa qualité mentale supposée. Si l’on veut bien se rappeler que Dieu est la source de l’énergie pure et du pur esprit, il ne sera pas si difficile de percevoir que ses fragments soient énergie et esprit. Il est de fait que les Ajusteurs traversent l’espace sur les circuits de gravité instantanés et universels de l’Ile du Paradis.

107:6.5

Il est assurément surprenant que les Moniteurs de Mystère soient ainsi associés aux circuits matériels de l’univers des univers, mais c’est un fait que, d’un bout à l’autre du grand univers, ils passent comme des éclairs sur les circuits de gravité matérielle. Il est parfaitement possible qu’ils puissent même pénétrer les niveaux de l’espace extérieur ; ils pourraient certainement suivre la présence gravitationnelle du Paradis dans ces régions. Bien que les personnalités de mon ordre puissent également parcourir les circuits mentaux de l’Acteur Conjoint au-delà des confins du grand univers, nous n’avons jamais été surs de détecter la présence des Ajusteurs dans les régions inexplorées de l’espace extérieur.

107:6.6

Cependant, bien que les Ajusteurs utilisent les circuits de la gravité matérielle, ils n’y sont pas soumis comme l’est la création matérielle. Les Ajusteurs sont des fragments de l’ancêtre de la gravité, et non des conséquences de la gravité ; ils se sont segmentés sur un niveau d’existence d’univers hypothétiquement antérieur à l’apparition de la gravité.

107:6.7

Les Ajusteurs ne jouissent d’aucune détente depuis le moment de leur effusion jusqu’au jour où ils sont libres de partir pour Divinington après la mort naturelle de leur sujet humain. Et ceux dont les sujets ne passent pas par les portes de la mort naturelle ne bénéficient même pas de ce répit temporaire. Les Ajusteurs n’ont pas besoin d’absorber de l’énergie ; ils sont l’énergie, l’énergie de l’ordre le plus élevé et le plus divin.

7. Les Ajusteurs et la personnalité

107:7.1

Les Ajusteurs de Pensée ne sont pas des personnalités, mais ils sont des entités réelles. Ils sont véritablement et parfaitement individualisés, bien qu’ils ne soient jamais effectivement personnalisés pendant qu’ils habitent un mortel. Les Ajusteurs de Pensée ne sont pas de vraies personnalités, mais ils sont de vraies réalités, réalités de l’ordre le plus pur qui soit connu dans l’univers des univers – ils sont la présence divine. Bien que ces merveilleux fragments du Père ne soient pas personnels, on les mentionne communément comme des êtres, et parfois comme des entités d’esprit, à cause des phases spirituelles de leur présent ministère auprès des hommes.

107:7.2

Si les Ajusteurs de Pensée ne sont pas des personnalités jouissant des prérogatives de la volonté et du pouvoir de choix, comment peuvent-ils donc choisir des sujets humains et se porter volontaires pour habiter ces créatures des mondes évolutionnaires ? C’est une question facile à poser, mais il est probable que nul être dans l’univers des univers n’a jamais trouvé la réponse exacte. Même les personnalités de mon ordre, les Messagers Solitaires, ne comprennent pas pleinement les facultés de volonté, de choix et d’amour chez des entités qui ne sont pas personnelles.

107:7.3

Nous avons souvent conjecturé que les Ajusteurs de Pensée doivent être doués de volition sur tous les niveaux prépersonnels de choix. Ils se portent volontaires pour habiter des êtres humains, ils établissent, pour la carrière éternelle des hommes, des plans qu’ils adaptent, modifient et substituent selon les circonstances, et ces activités impliquent une volition authentique. Ils ont de l’affection pour les mortels, ils opèrent dans les crises de l’univers, ils sont toujours prêts à agir d’une manière décisive conformément au choix des hommes, et toutes ces réactions sont hautement volitives. Dans toutes les situations n’intéressant pas le domaine de la volonté humaine, leur conduite dénote indéniablement l’exercice de pouvoirs équivalant, sous tous les rapports, à la volonté, au maximum de décision.

107:7.4

Si les Ajusteurs de Pensée possèdent une volition, pourquoi donc sont-ils soumis au vouloir des mortels ? Cela tient, croyons-nous, à ce que la volition des Ajusteurs, bien qu’absolue en nature, est prépersonnelle en manifestation. La volonté humaine fonctionne sur le niveau de la personnalité de la réalité d’univers et, dans tout le cosmos, l’impersonnel – le non-personnel, le subpersonnel et le prépersonnel – est toujours sensible à la volonté et aux actes de la personnalité existante.

107:7.5

Dans tout l’univers des êtres créés et des énergies non personnelles, nous ne constatons aucune manifestation de volonté, de volition, de choix et d’amour en dehors de la personnalité. Sauf chez les Ajusteurs et autres entités similaires, nous ne voyons nulle part ces attributs de la personnalité fonctionner en association avec des réalités impersonnelles. Il ne serait ni correct de qualifier un Ajusteur de subpersonnel, ni juste de mentionner cette entité comme superpersonnelle, mais il est parfaitement admissible d’employer le mot prépersonnel pour la désigner.

107:7.6

Les êtres de nos ordres appellent « dons divins » ces fragments de la Déité. Nous reconnaissons que les Ajusteurs ont une origine divine et qu’ils constituent probablement la preuve et la démonstration que le Père Universel s’est réservé la possibilité de communiquer directement et sans limite avec toutes les créatures matérielles, et avec chacune d’elles, dans tous ses royaumes pratiquement infinis ; et ceci complètement en dehors de sa présence dans la personnalité de ses Fils Paradisiaques ou de son ministère indirect à travers les personnalités de l’Esprit Infini.

107:7.7

Tous les êtres de la création se réjouiraient d’accueillir des Moniteurs de Mystère, mais aucun ordre d’êtres n’est ainsi habité, sauf les créatures évolutionnaires volitives à destinée de finalitaires.

107:7.8

[Présenté par un Messager Solitaire d’Orvonton.]


◄ Fascicule 106
Haut
Fascicule 108 ►
Le Livre d’Urantia

Traduction française © Fondation Urantia. Tous droits réservés.